LE COLLECTIF UBIQUE

Le Collectif Ubique est né de la réunion des disciplines respectives des trois artistes : le théâtre, la musique instrumentale et vocale. Leur objectif est de développer une forme de spectacle pluridisciplinaire où la création naît de la polyvalence de chacun.

Les artistes sont amenés à se détacher de leur formation initiale pour embrasser d’autres disciplines et techniques. Tous jouent et de tout. D’où le nom. Ubique. Qui est présent, qui peut se retrouver dans plusieurs endroits à la fois.

Les créations se construisent avec un seul mot d’ordre : le rythme. Ils le trouvent grâce à l’équilibre précis entre la musique, le texte et un jeu à la gestuelle millimétrée.

Hansel et Gretel (2014) et la Belle au Bois Dormant (2017) sont deux riches exemples de cette forme de travail avec laquelle ils ont su affirmer une véritable signature emprunte de poésie et d’humour.

LES ORIGINES DE LA COMPAGNIE
Hansel et Gretel est le premier spectacle de la compagnie. Il a d’abord été écrit en version courte (2012) pour répondre à l’appel à projet du Festival Alexandre-Vos Écrits à Bernay (27) autour de l’écriture en alexandrin. Cette rencontre marquera le début de la “forme” Ubique.
Le spectacle aboutit à une version longue en 2014, ajoutée au catalogue des Jeunesses Musicales de France. C’est le début de l’aventure. Très vite, la Philharmonie de Paris, l’Opéra de Bordeaux, le festival Tout’Ouïe La Ferme du Buisson – scène nationale programment le spectacle et consolident leur envie de développer la compagnie.
Un tournant s’opére avec la programmation du spectacle à Laval dans le cadre du Chaînon Manquant en septembre 2016. La saison 2017/2018 compte plus de 80 représentations dans ce réseau et marque le début de la structuration professionnelle de la compagnie, en tant qu’association Loi 1901, productrice de spectacle et de tournée.

La Belle au Bois Dormant, le deuxième spectacle, est né en décembre 2017 à la Ferme du Buisson, scène nationale dans le cadre du Festival Tout-Ouïe. Le spectacle obtient les soutiens de l’ADAMI et de la SACEM pour la saison 2018/2019. Les Jeunesses Musicales de France et la SACEM mettent en lumière cette nouvelle proposition en la produisant au Festival Tout’Ouïe Avignon en juillet 2018.

Depuis, la compagnie parcourt la France, régulièrement invitée dans des festivals à visibilités nationales tels que le Festival Petits et Grands – Nantes 2018, Babel’Minots 2018, les Scènes Sacem Bis 2020, le Festival Momix 2020.
Autonome aujourd’hui en production, diffusion et administration, la compagnie peut compter sur les soutiens de la SACEM et du théâtre le Piaf de la Ville de Bernay, tant dans le développement artistique que dans la structuration de sa production. L’implantation territoriale à l’échelle régionale en Normandie est en cours depuis la saison 2019/2020.

“Notre envie commune, c’est de raconter une histoire. Peu importe le matériau d’origine : un conte, une pièce, un fait divers. Notre parti pris, c’est de dire au spectateur : nous voilà sur trois chaises dont nous ne bougerons pas. Nos seuls outils seront nos voix, nos instruments, nos corps. Nous allons vous embarquer dans notre univers sonore et visuel.”