La petite sirène

création 2021- conte théâtral et musical
d’après l’oeuvre d’Andersen – à partir de 8 ans

TTT télérama’

Au cœur du vacarme d’un port d’où s’élèvent théorbe, cloches et violon, vous voilà, en un coup de percussion et de scie musicale, plongé au fond des eaux auprès d’une Petite Sirène qui a du mal à rester en place et à sa place.

Car elle a un rêve, un seul : devenir marin…

Assis sur trois chaises entourés de leur instrumentarium, le trio vous fait voyager entre univers marin et terrestre par le simple pouvoir des mots, du son et de la lumière, avec une écriture au rasoir et des compositions originales mêlant instruments à cordes et percussions idiophones.

Une troisième adaptation intime et personnelle qui clôt un triptyque de contes créé sur près de dix ans.

Adaptation originale par le Collectif Ubique

Texte, musique et mise en scène
Simon WADDELL, Audrey DAOUDAL, Vivien SIMON

Production : Collectif Ubique
avec les soutien de la DRAC Normandie, la Région Normandie, le Département de l’Eure et de la SACEM.

Co-production : LE TANGRAM, Scène Nationale d’Evreux Louviers (27) La Ferme du Buisson, Scène Nationale de Marne-la-Vallée (77) La Barbacane, scène conventionnée Projet scénique musicaux (78) Théâtre l’Éclat, Ville de Pont-Audemer (27) Centre culturel de rencontre d’Ambronay (01) Le Piaf, Ville de Bernay (27) Théâtre Jacques Prévert, Aulnay-sous-Bois (93) La Soufflerie, scène conventionnée de Rezé (44) Théâtre du Champ Exquis, Scène Conventionnée d’Intérêt National Blainville-sur-Orne (14)C3 Le Cube, Centre Culturel du Coeur de Nacre, Douvres-la-Délivrande (14)

Création lumière
Claire GONDREXON

Sonorisation
Thomas LUCET

Régie Lumière
Emmanuelle Wolff, Amandine Robert ou Pauline Geoffroy

Régie Son
Justine LARAIGNÉ

L’adaptation : un exercice à part entière

Commencer une nouvelle création, c’est ouvrir cinq chantiers simultanés qui vont s’influencer les uns les autres au fur et à mesure : l’adaptation, la narration, les dialogues, la musique et la mise en scène. C’est un véritable puzzle en constante évolution. Tout doit s’équilibrer pour ne pas s’effondrer.

Contrairement aux précédentes créations, nous avons dès le départ adapté les grandes lignes de la Petite Sirène pour aller à l’essentiel et créer un rythme efficace.

Ce conte est surtout une affaire de rêve, de fantasme et de sacrifice personnel. Le personnage est très solitaire dans son parcours, qui oscille entre deux univers – le monde marin et le monde de là-haut – ce qui n’est pas simple à raconter. Notre premier travail d’adaptation a été de trouver le bon scénario : faire exister ces deux mondes sans tomber dans des aller-retours qui sèment longueurs et confusion dans le récit.

L’autre charnière de notre adaptation, c’est le personnage de la Petite Sirène en lui-même. Une adolescente qui fantasme le monde humain, ça n’était pas suffisant. Il nous fallait une motivation bien plus concrète pour faire de cette figure rêveuse un caractère animé et dans l’action. Alors notre Petite Sirène a une passion et un but, devenir marin.

Presse

Françoise Sabatier-Morel aime “passionément”

“Créer la surprise en racontant la Belle au Bois Dormant ? C’est le pari parfaitement tenu que font les trois comédiens-musiciens du Collectif Ubique…”

Interview d’Audrey Daoudal pour France 3 à l’Opéra National de Bordeaux – décembre 2018

Coup de coeur du Festival Momix

Frédérique Meichler pour le journal l’Alsace

“De l’énergie en barre, l’auditoire n’a guère le temps de se poser, on est pris d’un délicieux vertige pendant un tour d’horloge, tout ouïe et les yeux écarquillés pour ne pas manquer une miette de la densité de ce qui se passe sur scène.”